Close
Veuillez noter que la commande de produits n'est disponible que pour les chirurgiens-dentistes de France Metropolitaine enregistrés sur le site dentalcare.com pour y avoir accès.
S'enregistrer
S'inscrire

Mise au point sur le processus de déminéralisation/reminéralisation

Mark E. Jensen, MS, DDS, PhD

Sauvegarder le cas et y revenir plus tard. (Nécessite une connexion)

Étude du NIDR (NHANES III)

La dernière étude du NIDR (NHANES III) renforce ce que nous observons cliniquement depuis des années. . . les enfants n'ont tout simplement plus vraiment de caries. Ces statistiques de 1994 indiquent que 55 % des enfants ayant entre 5 et 17 ans n'ont aucune carie.

Le message que nous en retirons, c'est que les caries sont une maladie du passé. Qu'en est-il des nouveaux taux de caries ? Si nous examinons la même étude du NIDR qui présente un taux de caries de 45 % et que nous extrapolons ce taux aux enfants de huit ans dans cette étude, nous remarquons toujours environ 1 milliard de lésions naissantes, potentiellement annonciatrices de caries. Bien que les études nationales aient démontré une baisse globale du niveau auquel les caries sont détectables chez les enfants américains, le rapport des chirurgiens généralistes américains de 2000 confirme que les caries restent la première maladie infantile chez les 5 - 17 ans. Dans cette tranche d'âge, la prévalence des caries est cinq fois supérieure à celle de l'asthme et 7 fois supérieure à celle du rhume des foins.

 

Faut-il envisager un traitement au fluorure dans ce cas ? Une étude de grande échelle de l'épidémiologie a été publiée,1 et conclut que « Les caries sont un problème international, lié à la plaque, aux micro-organismes et à l'absorption de glucides. La présence de fluorure dans l'environnement buccal atténue le processus.

Examinons les caries secondaires. . . on estime qu'environ 50 % des restaurations par amalgame qui doivent être remplacées sont dues à des caries récurrentes. Vous connaissez le refrain. . . « J'ai les dents plombées, je ne peux plus avoir de caries ! » Une obturation, comme nous le savons, peut être remplacée deux fois avec succès avant qu'une restauration plus permanente ne soit indiquée. Un traitement au fluorure a-t-il un rôle à jouer dans ce cas ?

 

Et qu'en est-il des surfaces des racines ? Les enfants ont grandi et sont partis de la maison ; papa et maman peuvent-ils utiliser un dentifrice sans fluor ? Une fois encore, on estime qu'à 50 ans, au moins la moitié de la population aura au moins une carie sur la surface des racines. Faut-il envisager un traitement au fluorure dans ce cas ?

 
Risques liés aux caries

Et qu'en est-il des surfaces des racines ? Les enfants ont grandi et sont partis de la maison ; papa et maman peuvent-ils utiliser un dentifrice sans fluor ? Une fois encore, on estime qu'à 50 ans, au moins la moitié de la population aura au moins une carie sur la surface des racines. Faut-il envisager un traitement au fluorure dans ce cas ? Les modifications de la distribution des caries sont importantes pour comprendre et prévoir les approches préventives pour tous les groupes d'âge dans le monde. Les modifications dans la gestion clinique du processus de formation des caries ainsi que l'accent sur un traitement précoce impliquent que nous manquons maintenant d'estimations pour les traitements non-opératoires et opératoires. La compréhension du processus de formation des caries, en tant qu'alternance dynamique de déminéralisation et de reminéralisation, signifie que les études épidémiologiques changeront bientôt le niveau d'information et de détection des caries. L'examen visuel et tactile à l'aide de critères diagnostiques comme ceux établis par Radicke2 pourrait ne plus être suffisant pour recueillir des données sur les caries au vu de l'évolution des technologies pour une détection précoce et la nécessité de mesurer des lésions cariées sans cavité. Pitts et al.3 discutent de l'épidémiologie actuelle des caries par rapport à l'accent mis sur les normes de diagnostic. 

La salive est le principal composant contribuant à la protection contre les caries : elle neutralise l'acide formé par les bactéries de la plaque. Par ailleurs, la salive contribue à la production du calcium et du phosphate nécessaires à la prévention de la déminéralisation et permet de déclencher le processus de reminéralisation. De nombreux patients sont défavorisés par un flux de salive restreint ou une salive qui a perdu de sa capacité à jouer son rôle de tampon. Bien que de nombreuses maladies systémiques puissent être à l'origine d'une hyposalivation ou même de xérostomie, la principale cause vient des traitements et des médicaments délivrés sans ordonnance. Plus de 400 médicaments sont connus pour avoir cet effet sur le flux de salive. De nombreux patients prennent ces médicaments tous les jours pour traiter des affections chroniques comme l'hypertension et la dépression. D'autres peuvent les utiliser de façon saisonnière pour les allergies. Ce qu'il faut vraiment retenir sur le plan clinique, c'est que l'équilibre entre les processus de reminéralisation et de déminéralisation est très probablement perturbé, et qu'il existe un risque de déminéralisation important. Ces patients doivent être clairement identifiés. Outre les dentifrices fluorés, des mesures supplémentaires de prévention et des conseils diététiques doivent être proposés pour la prévention des caries. 

Lors de l'examen des prothèses dans une étude de 1973 à 1985, un taux de caries de 6,5 % avait été mis en évidence chez 254 sujets. La plaque est plus facilement retenue à la surface des dents lorsqu'une prothèse est posée sur ces surfaces. Ces zones sont également moins accessibles pour la salive qui ne peut exercer ses effets protecteurs de la cavité buccale. Un traitement au fluorure a-t-il un rôle à jouer dans ce cas ? 

Enfin, les patients en oncologie qui reçoivent un traitement par radiothérapie au niveau de la tête et du cou doivent également se voir proposer un traitement ciblé au fluorure. En raison de l'impact de ces traitements sur les taux de flux de salive, un traitement intensif au fluorure pourra être nécessaire.

Vidéo
Experts / Advisory
transcription
Close Button
Sauvegarder votre cas : Close
Congrats

Félicitations!

D'après les informations de votre profil, il semble que vous soyez diplômé. Vous pourrez néanmoins continuer à avoir accès à la section étudiante pendant un certain temps. Vous avez maintenant également accès à la section Formation Professionnelle.

Veuillez prendre un moment pour mettre à jour votre profil.

Nous vous conseillons également de vous connecter sur a section Graduation Student où vous trouverez des conseils et des informations sur la gestion de votre nouveau cabinet.