Close
Veuillez noter que la commande de produits n'est disponible que pour les chirurgiens-dentistes de France Metropolitaine enregistrés sur le site dentalcare.com pour y avoir accès.
S'enregistrer
S'inscrire

Rétrospective et mise à jour sur les dentifrices fluorés

James S. Wefel, PhD

Sauvegarder le cas et y revenir plus tard. (Nécessite une connexion)

Les bâtons à mâcher et les cure-dents de l'Antiquité sont probablement les précurseurs des brosses à dents d'aujourd'hui.
Des descriptions de leurs usages ont été retrouvées dans l'évangile du Bouddha et dans des écrits datant de l'Égypte antique. Dans ces premiers écrits, les mélanges utilisés pour nettoyer la bouche, atténuer la mauvaise haleine et traiter les gencives étaient souvent plus préjudiciables que préventifs. Ainsi, dans les ouvrages de Pline (23-79 ap. JC), plusieurs remèdes sont mentionnés : nitre brulé pour retrouver des dents blanches, lait de chèvre pour adoucir l'haleine, bois de cerf brulé et cendres de divers animaux pour renforcer les gencives, etc.1 De nombreux remèdes différents ont été proposés pour améliorer l'état de l'environnement buccal, et l'on pourrait même aller jusqu'à dire que ces mixtures fort peu plaisantes étaient les premiers dentifrices. Deux éléments de base de l'hygiène bucco-dentaire ont résisté à l'épreuve du temps et, bien que modifiés et améliorés, s'enracinent dans l'Antiquité. Ce sont la brosse à dents avec des soies, et le dentifrice utilisé en association avec la brosse. Les premiers cure-dents de différentes sortes existent encore aujourd'hui et constituent des brosses de choix dans certaines cultures, bien que la brosse à dents moderne ait évolué pour devenir un produit soigneusement conçu, équipé de plusieurs groupes de poils. La brosse manuelle continue de s'améliorer, et il existe maintenant des versions électriques qui actionnent les poils dans plusieurs directions. Cela comprend des modèles avec des mouvements oscillo-rotatifs ou soniques.
Les dentifrices aussi ont radicalement changé, passant des mélanges majoritairement acides du passé à des produits plus basiques ou neutres. C'est le résultat du consensus autour de la théorie de la formation acidogénique des caries de Miller, qui a permis de promouvoir le passage de formulations acides à des formulations basiques.2

Vidéo
Experts / Advisory
transcription
Close Button
Sauvegarder votre cas : Close
Congrats

Félicitations!

D'après les informations de votre profil, il semble que vous soyez diplômé. Vous pourrez néanmoins continuer à avoir accès à la section étudiante pendant un certain temps. Vous avez maintenant également accès à la section Formation Professionnelle.

Veuillez prendre un moment pour mettre à jour votre profil.

Nous vous conseillons également de vous connecter sur a section Graduation Student où vous trouverez des conseils et des informations sur la gestion de votre nouveau cabinet.