Suivi après une proposition de traitement

suivi après une proposition de traitement

Vous avez recommandé un traitement dentaire à la patiente en lui expliquant la situation, en mettant en avant les avantages et en répondant à toutes ses questions. Pourtant, la consultation ne s’est pas terminée par une acceptation des soins. La patiente n’a pas accepté, mais elle n’a pas refusé non plus. Elle a annoncé qu’elle souhaitait y réfléchir.

À moins de souffrir ou d’avoir clairement besoin de soins dentaires, les patients hésitent souvent avant de s’engager à suivre un traitement, surtout si celui-ci est cher. Jusqu’à récemment, les dentistes pouvaient se permettre de ne pas réaliser ce genre de soins et laisser les patients aborder le sujet plus tard. Désormais, il est plus judicieux de votre part de faire un suivi lorsqu’aucune décision n’a été prise. Toutefois, il faut arriver à le faire sans insister lourdement, c’est là que réside toute la difficulté. Voici quelques conseils pour y parvenir :


  • Mentionnez que vous êtes toujours disponible pour discuter plus amplement du sujet. Avant que le patient ne s’en aille, indiquez que vous seriez ravi de répondre à toute question supplémentaire ou d’éclaircir les doutes. Ainsi, vous laissez les patients aborder le sujet eux-mêmes, mais vous préparez également le terrain pour que vous ou un membre de votre équipe puissiez parler à nouveau du traitement proposé.
  • Appelez, envoyez un texto ou un e-mail au patient quelques jours après la consultation. Si un patient répond à votre recommandation de traitement par « peut-être », prenez de ses nouvelles et demandez-lui s’il a des questions ou besoin de plus amples informations, en faisant attention à ne pas le forcer à accepter. Cela sera perçu comme de la politesse et la preuve que vous portez un intérêt personnel au bien-être du patient.
  • Mentionnez le traitement proposé lors de la prochaine consultation dans votre cabinet. Lorsque le patient reviendra six mois plus tard pour une consultation de soins d’hygiène, il sera parfaitement normal de lui demander s’il a eu le temps de réfléchir à votre recommandation. Cela ouvre la voie vers une conversation pouvant se transformer en acceptation de soins. Si nécessaire, vous pouvez aborder le sujet avec le patient lors des rendez-vous suivants. L’hygiéniste dentaire peut également demander si le patient envisage toujours de suivre le traitement.
  • Si de nouveaux éléments sont apparus depuis votre recommandation, utilisez-les comme base de discussion. Détérioration supplémentaire de la dent en question, nouvelle technologie, problèmes d’assurance... Beaucoup de raisons peuvent entraîner le réexamen de la proposition de traitement avec le patient. Chacune d’entre elles peut faire pencher la balance en faveur d’une acceptation de soins.
En visant au-delà de la présentation initiale et en développant des stratégies de suivi efficaces telles que celles mentionnées précédemment, votre cabinet peut considérablement augmenter son taux d’acceptation de soins (et de production).
Author

Auteur

Cette ressource a été fournie par le Levin Group, une firme de consultation dentaire de pointe qui offre aux dentistes des systèmes de gestion et de marketing innovants permettant d’augmenter les recommandations de patients, la production et la rentabilité, tout en réduisant les niveaux de stress. Depuis 1985, les dentistes se fient aux conseils dentaires du Levin Group pour améliorer leur production.