Diriger un cabinet dentaire : maîtriser les dépenses

Maîtrise des coûts indirects

L’exploitation d’un cabinet dentaire est coûteuse, et les frais de fonctionnement sont soustraits aux revenus du cabinet avant que vous ne vous versiez un salaire. Les frais de fonctionnement sont inévitables, mais vous pouvez et vous devez contrôler étroitement ces coûts indirects.

Vous pensez probablement que vous et votre équipe dépensez raisonnablement, alors que vous gaspillez probablement (ou du moins, ne dépensez pas correctement) de larges sommes tous les ans. Pour minimiser les dommages sur vos résultats financiers, suivez les étapes suivantes :

  1. Compilez le montant de vos dépenses et ce à quoi elles sont destinées. Consultez les états financiers de l’année précédente en reprenant toutes les dépenses. Ajoutez toutes les sommes, puis comparez le total avec la somme des revenus sur la même période. Calculez le pourcentage des revenus du cabinet alloués aux coûts indirects. Vous saurez ainsi où vous en êtes actuellement.

  2. Comparez ce pourcentage au chiffre 59 %. Il peut y avoir des variations d’un cabinet à l’autre. Cependant, après avoir travaillé avec des milliers de clients, le Levin Group a pu établir que 59 % est un chiffre sain en ce qui concerne les coûts indirects pour un cabinet dentaire généraliste. De plus, selon notre expérience, il est possible d’atteindre cette cible.

  3. Revenez à votre liste de frais de fonctionnement et recherchez les « gros » budgets. Tous les budgets qui n’ont pas été étudiés et resserrés représentent des occasions de diminution des dépenses. Certaines coupes sont évidentes et faciles à réaliser. Il est possible que d’autres soient plus ardues. Passez votre liste en revue et notez les domaines où il est possible de faire des économies ainsi que le montant estimé. Calculez régulièrement le nouveau total pour vérifier si vous progressez vers la cible des 59 %. Ne vous arrêtez pas tant que vous ne l’avez pas atteinte.

  4. Maintenant, observez le nouveau budget aminci et ses conséquences. Assurez-vous qu’aucune coupe n’affectera négativement la qualité des soins aux patients ni ne diminuera votre compétitivité pour attirer efficacement de nouveaux clients. Procédez à des ajustements si nécessaire.

  5. Passez en revue le budget avec l’équipe. Tous les membres de votre personnel doivent comprendre l’importance de la maîtrise des coûts indirects et regarder le budget de ce point de vue. Demandez leur avis ; ceux-ci pourront vous faire réfléchir à nouveau à certaines coupes proposées et peuvent être de bonnes suggestions de coupes que vous n’aviez pas envisagées.

  6. Une fois le budget décidé, engagez-vous à le respecter. Cela sera probablement la partie la plus dure du processus, surtout pour vous en tant que propriétaire du cabinet. Vous devez apprendre à maîtriser vos impulsions et faire un suivi consciencieux des dépenses. Si vous devez acquérir des technologies indispensables et onéreuses, réfléchissez à la manière de les obtenir sans grever votre budget.

La réussite de votre cabinet sera assurée sur le long terme si vous et votre personnel appliquez une rigueur budgétaire. La maîtrise des coûts indirects est essentielle dans ce processus.

Author

Auteur

Cette ressource a été fournie par le Levin Group, une firme de consultation dentaire de pointe qui offre aux dentistes des systèmes de gestion et de marketing innovants permettant d’augmenter les recommandations de patients, la production et la rentabilité, tout en réduisant les niveaux de stress. Depuis 1985, les dentistes se fient aux conseils dentaires du Levin Group pour améliorer leur production.