Close
Veuillez noter que la commande de produits n'est disponible que pour les chirurgiens-dentistes de France Metropolitaine enregistrés sur le site dentalcare.com pour y avoir accès.
S'enregistrer
S'inscrire

Guide pour le diagnostic clinique différentiel des lésions des muqueuses buccales

Michael W. Finkelstein, DDS, MS

Sauvegarder le cas et y revenir plus tard. (Nécessite une connexion)

Aperçu du test

  1. Une femme de 19 ans présente des ulcérations douloureuses sur la muqueuse labiale et buccale depuis 4 jours. Elle a déjà eu des ulcérations similaires auparavant, et à chaque fois les lésions ont guéri en 7 jours environ. Quel est le meilleur diagnostic ?

    • aphtes
    • pemphigoïde des muqueuses
    • herpès récurrent
    • primo-infection herpétique
    • pemphigus
  2. Une femme de 67 ans se plaint d'une irritation buccale chronique depuis 2 ans. Les lésions sont de multiples ulcérations persistantes contiguës à des zones blanches, rêches et épaissies qui ne se détachent pas et sont disposées selon un modèle strié. Les lésions sont bilatérales et touchent la muqueuse buccale, les bords latéraux de la langue et la gencive. Quel est le meilleur diagnostic ?

    • épidermolyse bulleuse
    • pemphigus
    • herpangine
    • lichen plan
    • herpès récurrent
  3. Un patient présente de multiples plaques asymptomatiques, irrégulières et planes sur le dos de la langue.Chaque plaque est rouge au centre, avec une périphérie blanche irrégulière. Le patient signale que les lésions sont aléatoires. Quel est le meilleur diagnostic ?

    • lichen plan
    • langue géographique (érythème migrant)
    • dysplasie épithéliale
    • pemphigus
    • carcinome épidermoïde superficiellement invasif
  4. Une patiente de 16 ans présente une hypertrophie des tissus mous compressible, non-sensible, de 5 x 5 mm sur la muqueuse labiale inférieure. La lésion présente une surface muqueuse bleue qui ne blanchit pas à la palpation. La patiente déclare qu'elle a conscience de la lésion depuis 2 mois et que sa taille a varié au cours de cette période. Quel est le meilleur diagnostic ?

    • fibrome ossifiant périphérique
    • adénome pléomorphe (tumeur mixte)
    • granulome pyogène
    • hémangiome
    • mucocèle
  5. Une patiente de 13 ans présente une fièvre modérée, une lymphadénopathie ainsi que des vésicules et des ulcérations du voile du palais et des piliers amygdaliens des deux côtés depuis 5 jours. Il n'y a aucune autre lésion buccale. Quel est le meilleur diagnostic ?

    • herpangine
    • zona
    • herpès récurrent
    • primo-infection herpétique
    • mononucléose infectieuse
  6. Un patient présente une hypertrophie des tissus mous blanche, non-sensible, de 5 x 6 mm sur la droite du voile du palais depuis au moins 2 ans. La surface est rêche et ressemble à une verrue. La lésion est pédiculée. Quel est le meilleur diagnostic ?

    • fibrome d'irritation
    • lipome
    • papillome
    • epulis fissuratum
    • mucocèle
  7. Un homme de 44 ans présente des lésions rêches, blanches, non-douloureuses et qui ne se détachent pas des deux côtés de la muqueuse buccale, sur le plancher buccal et sur le voile du palais ainsi que sur le palais dur. Il déclare que ces lésions sont présentes depuis son enfance. Quel est le meilleur diagnostic ?

    • nævus blanc spongieux
    • lichen plan
    • leucœudème
    • carcinome épidermoïde
    • leucoplasie chevelue
  8. Une femme de 25 ans présente une hypertrophie des tissus mous de 5 x 6 mm, non-sensible et compressible, située sur la papille interdentaire entre les dents 10 et 11. La lésion est érythémateuse et saigne facilement. Elle déclare avoir conscience de la lésion depuis 3 jours environ. La patiente est dans son deuxième trimestre de grossesse. Quel est le meilleur diagnostic ?

    • papillome
    • fibrome d'irritation
    • adénome pléomorphe
    • granulome pyogène
    • hémangiome
  9. Quelle lésion de surface blanche se détache ?

    • dysplasie épithéliale
    • fibrose sous-épithéliale
    • brulure
    • grains de Fordyce
    • leucoplasie chevelue
  10. Parmi les lésions suivantes, laquelle est asymptomatique et lisse à la palpation ?

    • brûlure
    • hyperplasie épithéliale héréditaire
    • caillot fibrineux
    • stomatite nicotinique
    • tissu cicatriciel
  11. Quelle lésion de surface pigmentée est systématiquement plane et non épaissie ?

    • macule mélanique buccale
    • hémangiome
    • sarcome de Kaposi
    • mélanome
    • varice
  12. Parmi les caractéristiques cliniques suivantes, laquelle serait la plus utile pour distinguer un hématome d'un nævus ?

    • la couleur de la lésion
    • la durée de la lésion
    • la tendance de la lésion à blanchir à la pression
    • l'épaississement ou non de la lésion
    • le caractère douloureux ou non de la lésion
  13. Un patient présente une pigmentation épaissie, compressible et bleue de la muqueuse buccale qui blanchit à la pression. Parmi les affections suivantes, laquelle doit-être incluse dans le diagnostic clinique différentiel ?

    • ecchymose
    • pétéchies
    • lentigo
    • tatouage
    • varice
  14. Parmi les affections suivantes, laquelle commence par former des vésicules buccales ?

    • ulcères aphteux
    • mononucléose infectieuse
    • pemphigoïde (cicatricielle) des muqueuses
    • mucite toxique
  15. Parmi les lésions suivantes, laquelle/lesquelles présente(nt) une apparition brutale ou soudaine ?

    • pemphigus
    • herpès récurrent
    • pemphigoïde des muqueuses
    • lichen plan
  16. Quelle affection présente le pire pronostic ?

    • pemphigus vulgaris
    • pemphigoïde des muqueuses
    • pemphigoïde bulleuse
    • lupus érythémateux discoïde
    • mucite toxique
  17. Un homme de 35 ans présente des ulcérations douloureuses sur les lèvres et la muqueuse buccale, ainsi que des macules et des vésicules asymptomatiques sur le visage, les mains et le tronc. Il souffre d'une fièvre modérée mais n'a pas de lymphadénopathie. Les lésions sont brusquement apparues il y a 3 jours. Quel est le meilleur diagnostic ?

    • pemphigus
    • lichen plan
    • érythème polyforme
    • nécrolyse épidermique toxique
    • primo-infection herpétique
  18. Quelle affection commence en général par une sensation douloureuse brutale ou des sensations altérées, suivies par des vésicules et des ulcérations unilatérales le long d'un nerf périphérique ?

    • zona
    • herpangine
    • primo-infection herpétique
    • carcinome in situ
    • varicelle
  19. Parmi les lésions suivantes, laquelle est généralement congénitale ?

    • hémangiome
    • yste dermoïde
    • fibrome d'irritation
    • adénome pléomorphe
    • papillome
  20. Parmi les lésions suivantes, laquelle/lesquelles est/sont encapsulée(s) ?

    • neurofibrome
    • rhabdomyome
    • schwannome
    • neurome
    • tumeur à cellules granuleuses
  21. Parmi les lésions suivantes, laquelle/lesquelles est/sont compressible(s) à la palpation ?

    • kératoacanthome
    • verrue vulgaire
    • tumeur à cellules granuleuses
    • fibrome périphérique
    • carcinome muco-épidermoïde de bas grade
Experts / Advisory
transcription
Close Button
Sauvegarder votre cas : Close
Congrats

Félicitations!

D'après les informations de votre profil, il semble que vous soyez diplômé. Vous pourrez néanmoins continuer à avoir accès à la section étudiante pendant un certain temps. Vous avez maintenant également accès à la section Formation Professionnelle.

Veuillez prendre un moment pour mettre à jour votre profil.

Nous vous conseillons également de vous connecter sur a section Graduation Student où vous trouverez des conseils et des informations sur la gestion de votre nouveau cabinet.