Que sont le bruxisme et le grincement des dents ?

bruxisme

Bruxisme : qu’est-ce que le grincement des dents ?

Environ 8 à 10 % de la population est touchée par le bruxisme, plus fréquemment appelé grincement des dents. Cependant, grincer des dents n’est pas le seul symptôme du bruxisme, ce trouble est souvent associé au serrage de mâchoires.

Le bruxisme peut être divisé en deux types. Chez les personnes affectées, le bruxisme nocturne se caractérise par un grincement des dents nocturne et/ou une contraction des mâchoires. Le bruxisme diurne se caractérise par une absence de grincement des dents, mais le serrage et la contraction involontaires de la mâchoire sont toujours présents.

Quel que soit le type, les conséquences d’un grincement des dents continu et du bruxisme sont notamment :

  • Une douleur, une gêne et une réduction de la mobilité de la mâchoire,
  • Des dents usées et endommagées,
  • Des dents cassées,
  • Des maux de tête,
  • Des douleurs aux oreilles.

Tout le monde peut être touché par ce trouble, toutefois, il est beaucoup plus fréquent chez les personnes âgées de 25 à 45 ans.

Pourquoi certaines personnes grincent-elles des dents ?

De nombreuses raisons pourraient expliquer l’origine du grincement des dents, le stress et l’anxiété en seraient les principaux responsables. C’est pour cette raison que les jeunes adultes et les personnes d’âge moyen sont les plus touchés.

L’apnée obstructive du sommeil pourrait être une cause supplémentaire du bruxisme. Le bruxisme nocturne se produit souvent pendant les épisodes de sommeil profond, mais plus particulièrement lors des phases d’éveil ou de stimulation, ce qui peut être une indication de troubles du sommeil. Une fois encore, l’un des principaux symptômes est le grincement des dents pendant le sommeil.

Enfin, des médicaments, l’utilisation de drogues récréatives et une affection médicale sous-jacente peuvent être une cause de bruxisme. Certains antidépresseurs, ainsi que des drogues comme la cocaïne et l’ecstasy peuvent provoquer un grincement des dents lorsque la personne est éveillée ou endormie. La maladie de Parkinson, la dépression et les troubles de l’anxiété peuvent également être des facteurs contributifs.

Comment arrêter de grincer des dents ?

Il n’existe pas de remèdes précis pour arrêter le grincement des dents car ce symptôme est souvent le signe d’une autre maladie. Toutefois, il est possible de réduire ou au moins de prendre en charge le bruxisme.

Les protège-dents ou les attelles dentaires peuvent s’avérer efficaces pour prendre en charge le grincement des dents et le bruxisme. Bien qu’ils ne s’attaquent pas à la cause, ils permettent de prendre en charge les effets et de réduire l’endommagement des dents. Si l’on pense que le stress, l’anxiété ou la dépression peuvent être des causes du grincement des dents, alors, les méthodes traditionnelles comme la thérapie cognitivo-comportementale (TCC) peuvent être efficaces.

Pour finir, comme pour de nombreuses autres maladies, mener une vie aussi saine que possible permet de réduire ou de minimiser le bruxisme. Par exemple, arrêter de fumer et/ou diminuer sa consommation d’alcool peut aider.